Slider 1
L'hydrothérapie du côlon est une technique très ancienne qui occupe une place de premier ordre dans l'histoire de la santé et du bien-être physique, psychique et émotionnel des peuples du monde entier depuis des millénaires, pour purifier corps et esprit.
Slider 3
L'hydrotomie percutanée consiste en l'injection intra-dermique ou sous-cutanée d'une solution saline physiologique. C'est une technique de régénération des disques vertébraux et des articulations arthrosiques.
Slider 2
Les ventouses - Moxas - Guasha - ont un effet puissant et immédiat dans bon nombre de pathologies qu'elles soient respiratoires, rhumatoïdes, dermatologiques, digestives, gynécologiques. Elles sont drainantes, relaxantes, antalgiques, ...

Ventouses - Moxas - Guasha

Que sont les "Ventouses", "Moxas" et "Guasha" ? A quoi servent-elles ? Quelles sont leurs origines ?

Sommaire

Historique

Le plus ancien manuscrit d'utilisation des ventouses dans les maladies est le papyrus Eloers. Il date de 1550 avant J.C..

Nous retrouvons des textes anciens chez les arabes, les grecs, les romains et en Chine.

Le texte le plus documenté sur les ventouses est le BO SHU datant de 206 avant J.C.. Il a été découvert dans une tombe en Chine.

En Europe au XIIe et XIII siècle, l'école de Salerne est au maximum de la renommée des ventouses.

Au XVIIIe siècle, elles sont utilisées essentiellement dans les maladies respiratoires (bronchite, pleurésie, tuberculose), les maladies hépatiques, l'arthrite et les névralgies.

Dans la première partie du XXe siècle, l'apparition des antibiotiques, et des antalgiques va faire disparaître petit à petit la thérapie par les ventouses en milieu médical.

Toutefois, au sein de certaines familles, leur utilisation perdure du fait de leur efficacité et faible coût.

Actuellement, il y a une renaissance de cette thérapie par prise de conscience et d'un nouvel intérêt pour ces anciennes méthodes.

Types de ventouses

- En bambou
- peu agréables
- En verre, en forme de cloche
- les plus courantes et les plus connues
- À poire
- elles ont une faible force de succion, ce qui est bien pour les enfants
- elle ne nécessitent pas de flamme
- Pneumatiques
- même principe que les ventouses à poire
- En sillicone
- surtout utlilisées pour les massages

Techniques d'utilisation

Principe : la méthode consiste à appliquer un petit récipient sur la peau en créant un vide.
Le patient ne ressent aucune douleur.

Ventouses sèches à chaud

Elles ont un effet puissant et immédiat dans bon nombre de pathologies qu'elles soient respiratoires, rhumatoïdes, dermatologiques, digestives, gynécologiques.

Ventouses séches à froid

A poire ou pneumatique, elles s'utilisent sur les zones restreintes ou pauvres en chair.
On peut doser leur force en succion.
Elles sont les plus adaptées aux enfants.

Ventouses tonifiantes

Elle permettent de stimuler le sang et le Q.I.

Ventouses maladeuses

Utilisées pour les massages, elles sont drainantes, relaxantes, antalgiques. Elles se pratiquent avec de l'huile.

Ventouses scarifigiées

On les utilise dans les cas de pathologies inflammatoires, les œdèmes, les entorses, les céphalées et dans les cas à augmentation brutale de la T.I.A.

Mode d'action

- Les ventouses dilatent les pores de la peau et permettent l'évacuation d'agents pathogènes.
- La médecine chinoise, tibétaine ayurvédique, japonaise expliquent que nombre de pathologie sont dues à une stagnation d'énergie.
- En occident, on admet que les ventouses par leur action font circuler l'énergie, le sang et la lymphe. Ce qui a pour effet de débloquer la douleur.
- De par la succion, la ventouse augmente la circulation du sang et le nombre de globules rouges et blancs. Cela entraîne une élimination plus rapide des acides et régule notre PH.

Les ventouses induisent donc un effet drainant de type drainage lymphatique sur les liquides du corps.

Elles ont un effet directe sur les oxyanes, par le massage le long de la colonne vertébrale avec l'activation des points SHU dorsaux. L'application des ventouses sur ces points permet une action réflexe sur l'oyane en profondeur.
La stimulation par ventouses provoquerait la libération d'endorphines et de sérotonine qui ont une action antalgique.

Cette technique encourage le corps à guérir plus rapidement les zones ciblées, de façon naturelle.

Les scéances

Le traitement se fait normalement sur 10 séances.
Dans les cas sévères, 2 à 3 séances hebdomadaires pendant 2 à 3 semaines sont préconisées.

Les séances durent 30 minutes à 45 minutes.

La moxibustion

C'est une méthode simple qui consiste à stimuler par la chaleur des points d’acupuncture pour chasser le froid et l'humidité du corps.

On peut s'étonner de la relative méconnaissance des moxas en occident, alors que le principe de la chaleur est souvent appliqué chez nous à l'aide de bouillottes, de cataplasmes, ou plus récemment le rayonnement infrarouge bénéfique pour les rhumatismes.

Les moxas ont des propriétés chauffantes et asséchantes

Traditionnellement, le moxa est une composition à base d'armoise séchée et broyée.

Elle peut être conditionnée comme un cigare, ou roulée en boulettes ou en forme de cône.

Indications

- Respiratoire : bronchite, tout grasse, asthme, ...
- Articulaires : arthrose, rhumatismes, tendinite, problème musculaire.
- Digestives : diarhée froide, constipation, hemoroïdes, ...
- En cas d'anémie : pour renforcer l'énergie vitale.
- En cas de vide de Yang : pour tonifier

L'action globale des moxas est une augmentation des globules blancs.
Depuis toujours, les chinois utilisent la moxibustion pour traiter les infections bactériennes. Sur la peau, l'utilisation de moxa permet une légère alcalinisation du sang qui aide l'organisme à être en bonne forme.

Guasha

Technique ancestrale manuelle, par le grattage, populaire en Chine, au Vietnam et en Indonésie.

La méthode consiste à faire remonter les Shas à la surface de la peau en les frottant ou en les raclant rapidement à l'aide d'une petite spatule en jade, ou en corne de buffle ou en banshi.
Le geste stimule la circulation des liquides du corps.

Le frottement permet d'évacuer une congestion énergétique et circulatoire là où réside une lésion sous-cutanée ou un déséquilibre.

- Chasse le vent,
- réduit la chaleur et l'inflammation,
- élimine le froid,
- soulage la douleur.

On le pratique aussi pour relâcher tension et douleurs musculaires, et soulager la fatigue et la lassitude en agissant sur les fascias.
Guasha est appliqué principalement sur le dos, le cou, les épaules, les membres.

Les guashas sont efficaces pour éliminer le SHA, de manière superficielle, différemment des ventouses qui agissent en profondeur.

Rendez-vous en ligne

Formulaire de contact

Votre nom
Votre téléphone
Votre Email
Votre message

Informations de contact

06 11 57 39 33
contact@coleauquinte.fr
15 avenue Marcel Carbonnell
66330 Cabestany (Perpignan)

Retours d'expérience

Un soin méconnu et sous-estimé. Je recommande l’hydrothérapie !
M. Augustin
Marie-Christine est très à l'écoute et peut répondre à toutes les questions.
Soin de très bonne qualité:doux,efficace et très professionnel
Hydrothèrapeute à recommander.
Helena K.

Nous situer

En voiture : Le centre de soin se trouve à 6 km de Perpignan
En bus : ligne de bus n°7 à partir de la place Catalogne à Perpignan jusqu'à l'arrêt de l'Ecole de musique à Cabestany
site réalisé par cliquez-la.com